À propos des éditions papiers

 

Ce n'est pas tant la quantité du savoir qui importe, que la part que nous lui donnons en nous.  Notre affaire et notre intérêt est de vivifier toute cette matière intellectuelle. Un peu de savoir et beaucoup d'esprit,  beaucoup d'activité de l'esprit, voilà l'essentiel1.

 

 

Répertoire en ligne de textes et de problèmes, les éditions papiers ont été lancées courant 2009. Elles sont composées de deux entités.
Le Laboratoire permet aux auteurs d'éprouver des hypothèses en recourant à l'énergie collective et à la diversité des points de vue. Les discussions se déploient dans une marge qui a vocation à déborder la proposition de départ.
Les Publications rassemblent, sans considération de genre ni de format, les textes achevés et acceptés par les éditeurs. Se tenant à distance de l’écriture générique, « disciplinée », bref, de l’édition classique, papiers privilégie les textes joignant la rigueur académique à la vigueur populaire, le savant au vulgaire, la poésie au politique.

Laboratoire et Publications ne sont pas étanches. Les aspects problématiques des textes parus dans Publications peuvent être soumis à la discussion publique dans le Laboratoire. Quant aux problèmes soumis au Laboratoire, ils ont vocation, une fois enrichis par la discussion, à être formalisés et édités dans Publications.

Des commentaires dans les marges

L’originalité formelle du Laboratoire est de permettre des discussions dans les marges d’un texte. Nous n’avons su affirmer plus clairement l’importance que nous attachons au dialogue et à la réflexion collective, qu’en sauvant les commentaires des bas de pages où les websites les cantonnent trop souvent. Une discussion peut ainsi déborder le texte, et témoigner du renversement opéré : le texte initial devient un prétexte, l’élément accessoire d’une page centrée sur le débat.

Si ce site s’appelle éditions papiers, ce n'est certes pas en référence à l’imprimerie ! En rompant avec la lecture strictement verticale et les marges blanches imposées par l’édition traditionnelle, le Laboratoire profite des possibilités offertes par internet et s’inspire des mises en page « proliférantes » propres à la glose, à l’exégèse, au midrache. Les Publications, quant à elles, accueillent tous les supports d’expression : textes, images, vidéos, animations, etc.

Navigation

Le fonctionnement de papiers répond à une volonté de transparence.
Un mur de tags – ou mots-clés – accueille le lecteur. Tous les termes ont été choisis par les auteurs pour qualifier leurs propositions et textes personnels. Cette constellation de mots exprime nos préoccupations mieux qu’une déclaration de principe. Chaque nouvel article crée ses propres tags ou valorise des termes déjà existants. À chaque fois, c'est l’identité globale du site qui est redéfinie.

Le moteur de recherche est la porte d’accès principale au contenu. Les rubriques ou les arborescences des publications internet traditionnelles ont été écartées. Structure minimaliste, le site des éditions papiers est uniquement organisé et défini par les textes qui le constituent.

Droits

Les textes édités dans Publications le sont sous le régime de la prépublication, à moins d’une mention contraire de l’auteur. Celui-ci conserve tous droits sur son texte, par exemple celui de le publier sous une forme institutionnelle ou scientifique, en revue ou en ouvrage.

Néanmoins, toute forme de citation ou de reproduction devra être accompagnée de la mention de l’auteur, du titre du texte, de la date, ainsi que de sa source, en l'occurrence editionspapiers.org.
Le travail collaboratif et progressif conduit dans la section Laboratoire ne prétend pas, quant à lui, au statut d’énoncé définitif.

Concernant le droit des images, éditions papiers partage la ligne défendue par Images Re-vues, exposée ici :
http://imagesrevues.org/ANNEXE/DroitImage_DATA.php

Soumission

Vous êtes chaleureusement invité à contribuer. Vos propositions sont à adresser au comité éditorial :
editionspapiers@simpleappareil.org

Le comité éditorial des éditions papiers est constitué de Gil Bartholeyns, Pierre-Olivier Dittmar, Thomas Golsenne, Misgav Har-Peled, Vincent Jolivet, Arnaud Lambert, Yoann Moreau, Claire Moyrand, Benjamin Perriello. 
Autonomes, les éditions papiers ne reçoivent aucun soutien public, institutionnel ou politique. 



Un site simple appareil (2009).
1  D'après Paul Valéry, « Discours au collège de Sète », Variété IV .