renaissance

  • introduction (Pour un autre Quattrocento)

    Ce texte est l'introduction d'un livre qui paraîtra prochainement aux Editions de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
    Il constituera le premier ouvrage monographique en français sur le peintre vénitien Carlo Crivelli, refoulé de l'histoire de l'art mais qui, comme tout refoulé, fait retour un jour ou l'autre.

  • le débat sur l'ornement au Quattrocento

    La peinture de Carlo Crivelli (v.1430-v.1494) comporte souvent des ornements en relief doré (couronnes, diadèmes, épées, clés etc.) dont l'étude a jusqu'ici été négligée par les historiens de l'art.
    C'est pour pallier ce manque que cet article est écrit. Car ces "meta-trompe-l'oeil" inscrivent les tableaux de Crivelli au centre de débats théoriques sur la peinture (la question du trompe-l'oeil, celle de l'ornement) et de problèmes théologiques sur l'image (sur la limite entre l'icône et l'idole, le culte licite des images et l'idolâtrie) qui agitent les intellectuels du Quattrocento.